Couvre-feux - Eluard

Publié le par sophie

 

Que voulez-vous la porte était gardée

Que voulez-vous nous étions enfermés

Que voulez-vous la rue était barrée

Que voulez-vous la ville était matée

Que voulez-vous elle était affamée

Que voulez-vous nous étions désarmés

Que voulez-vous la nuit était tombée

Que voulez-vous nous nous sommes aimés.

 

Paul ÉLUARD, in Au rendez-vous Allemand, éditions de Minuit

 

Publié dans P XXè - Surréalisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas Olivier Moreau 07/02/2008 21:57

Que voulez-vous c'est d'une pure beauté...
Merci.