La redevance - Tardieu

Publié le par sophie

    J'ai mis ma folie à part. C'est une pièce nue que j'ouvre seul - avec précaution. Et soudain, à voix basse: "C'est toi? - Oui, c'est moi." La pièce, quoique petite, résonne comme une voûte.
    Enfin la vérité! De blanches ténèbres au lait de chaux. Un relent sanitaire, à la fois réconfortant et redoutable, -  en tout cas quelque chose de convenu depuis longtemps, très longtemps. Implacable, inévitable, ir-ré-vo-cable, "mais il le faut" (ici un profond soupir). La santé est à ce prix. La part étant faite, de "cela", je peux vivre, parler, agir.
    C'est pourquoi je souris poliment et m'intéresse au reste de ma vie avec une sorte de joyeux appetit.
    Je paye, en secret, ma Redevance.


  Jean Tardieu, in La Première Personne du Singulier

Publié dans Poésie XXème

Commenter cet article