Chanson grave - Queneau

Publié le par sophie



Passez loin de l'horloge
    elle mord elle mord
Passez loin de l'horloge
    y habite la mort

Les aiguilles qui tournent
    graveront vos soucis
Les aiguilles qui tournent
    graveront vos ennuis

Sur tous ces beaux visages
    qui sourient sans savoir
Sur tous ces beaux visages
    se grave un désespoir

Passez loin de l'horloge
    elle mord elle mord
Passez loin de l'horloge
    y habite la mort

Queneau, Le chien à la mandoline, Gallimard


Publié dans P XXè - OULIPO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article