Sonnet II - Square de Louvois - Jacques Roubaud

Publié le par sophie


Square de Louvois

 

Peut-être mille fois en trente ans je me suis
    Assis sur un banc vert dans le square de Louvois
    Le soleil sur les yeux, seul, entouré des bruits
    De fontaines bavant, et traversé de voix.
A l'éblouissement des jets d'eaux j'étais, moi,
    Possesseur du trésor des livres inouï (s)
    Potentiellement convocables(s) depuis
    Les magasins de l'ex-Bibliothèque du Roi.
Saône et Seine et Garonne et Loire, je voyais
    Les quatre nymphes-fleuves aux regards noyés
    Je contemplais leurs seins de bronze allégorique
Puis je retraversais la rue de Richelieu
    Pour rejoindre ma place et, lecteur euphorique,
    Jouir en souverain d'un républicain lieu.

Jacques Roubaud, La forme d'une ville change plus vite, hélas, que le cœur des humains, Poésie/Gallimard

Publié dans P XXè - OULIPO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article