Tous prisonniers - A. Robin

Publié le par sophie



Tous les vivants en rang (plus ou moins en rang)
Fusils derrière, fusils devant.

Plus le droit de vivre de la rivière!
On a mis sous séquestre les prairies;
On demande de marcher affamé dans la poussière,
On est traîné.

On donnera plus tard
D'autres villages, d'autres ruisseaux,
D'autres haltes, d'autres repos,
On nous dira de répéter les mêmes mots,
De nous tromper.

On ne nous laisse pas de papier
Où crier:"Nous voulons espérer!"

    Armand Robin, in Le monde d'une voix, Gallimard

Publié dans Poésie XXème

Commenter cet article

Michel 07/12/2008 22:51

Une découverte... merci pour ce partage d'un poète que je ne connaissais pas mais qui vaut le détour, par la puissance de ses mots, sans concessions.