La peur - Nazim Hikmet

Publié le par sophie



Ils ne nous laissent pas chanter, Robeson,
Mon frère noir aux dents de perle,
Mon canard aux ailes d’aigle.

Ils ne nous laissent pas chanter nos chansons,
Ils ont peur Robeson,
Peur du jour qui naît,
                     peur de voir,
                                      d’entendre, de toucher,
De pleurer comme on se lave tout nu sous la pluie,
Peur de rire comme on mord à pleines dents dans un coing ferme.
Ils ont peur d’aimer,

D’aimer comme aima notre Ferhat (1)
(vous avez sûrement un Ferhat, vous aussi,
Robeson, quel est son nom?)
Ils ont peur du grain et de la terre,
Peur de l’eau qui coule,
Peur de se souvenir.
La main d’un ami qui n’exige
ni escompte ni pourcentage, ni échéance,
N’est jamais venue se poser dans la paume de leur main,
                     comme un oiseau doux et tiède.
Ils ont peur de l’espoir,Robeson, peur de l’espoir, de l’espoir !
Ils ont peur, mon canari aux ailes d’aigle,
Il ont peur de nos chansons, Robeson...


         Nazim Hikmet, Il neige dans la nuit, Gallimard

(1) Héros d’une légende populaire turque

Publié dans P. Moyen Orient

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salvatore sanfilippo 20/02/2009 21:02

très beau poème qui donne envie de se pencher sur l'oeuvre de Nazim Hikmet