Chronique douce - JC Pirotte

Publié le par sophie


la poésie c'est bon
pour les oisons les oiseaux les oisifs
disait mon père et tu ferais
mieux d'apprendre le code civil
moi j'apprenais le tango la biguine
à dire je t'aime en catalan
en croate en turc en polonais
aujourd'hui je ne dis plus jamais
je t'aime à personne en aucune
langue je suis là vieillissant
dans la bicoque du faubourg
frappée aussi d'alignement

   JC Pirotte, in Chroniques douces, ed la table ronde

Publié dans P XXè - JC Pirotte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article