Au jour le jour (2) - Paul de Roux

Publié le par sophie


Tout est leurre dans cet acquiescement
qu'une heureuse disposition croit déceler
dans le balancement des branches, l'opulence
des feuilles: identique houle
sur la mort de l'oiseau, de l'enfant
et qui ne signifie que la présence nue,
menacée elle aussi: commun cet abîme
qui nous recueille, insectes,
feuilles, oiseaux, montagnes.


Peut-être est-ce le regard sur nous de la création
que nous voudrions surprendre. Un regard qui
annulerait les grands déserts glacés.

Paul de Roux, Au jour le jour, ed. Le temps qu'il fait

Publié dans P XXè - Paul de Roux

Commenter cet article