Le citadin - J. Tardieu

Publié le par sophie


Avancez! Reculez! Arrêtez! - Des ordres
chuchotés haletants à l'oreille. Obéis!
(Capitaines cachés dans la faim et la soif)
Fuis! Montre-toi! Un salut!
Signe, tais-toi, réponds, prends garde!

Que d'ordres venus de partout!
Le soleil? - La main sur les yeux!
La pluie? - Courbe le dos!
L'amour qui arrive? - Attention!
Et ces morts en travers du chemin tout à coup!

Chocs et contretemps de la ville
et de la vie, je suis tranquille
seulement si mon souffle et mon pas vous ressemblent.

L'instable est mon repos.

Jean Tardieu, Accents, 1939

Publié dans Poésie XXème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article