Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

58 articles avec poesie xxeme

Complainte du fusillé - Prévert

Ils m'ont tiré au mauvais sort par pitié J'étais mauvaise cible le ciel était si bleu Ils ont levé les yeux en invoquant leur dieu Et celui qui s'est approché seul sans se hâter tout comme eux un petit peu a tiré à côté à côté du dernier ressort à la...

Lire la suite

Chasse à l'enfant - Prévert

Chasse à l'enfant - Prévert

L’île du Levant, avant d’être le Paradis des naturistes a été un bagne pour Enfants. Février 1861. Un convoi de 60 enfants et jeunes de 5 à 21 ans sort de la prison de la Roquette, à Paris. Destination : la plus sauvage et la plus belle des îles d’Or,...

Lire la suite

La plus belle - Norge

Je suis la plus belle des roses, Chantait une rose à ses soeurs. - Sache garder tes lèvres closes, Conseillait-on avec douceur, On te cherche point querelle, Mais soit plus modeste, font-elles. Et voilà qu'au matin nouveau, La belle crie encore plus haut....

Lire la suite

La vie profonde - Anna de Noailles

Être dans la nature ainsi qu'un arbre humain, Étendre ses désirs comme un profond feuillage, Et sentir, par la nuit paisible et par l'orage, La sève universelle affluer dans ses mains ! Vivre, avoir les rayons du soleil sur la face, Boire le sel ardent...

Lire la suite

C'est le grand amour - Jean L'Anselme

Elle avait des lunettes et lui aussi si bien qu'ils se voyaient mieux pour se regarder dans les yeux. Elle avait un Sonotone et lui aussi si bien qu'ils s'entendaient bien et restaient sourds à tout ce qui les entourait. Mais, il avait un grand nez et...

Lire la suite

Où se pose ta main - JP Raîche

Où se pose ta main, la vie n'est plus la même et je ne suis qu'à toi, où se pose ta main. Car le voyage a fait de toi mon origine. * Toi qui gardes ces mots qui ne servaient à rien pour les recoudre aux flancs de notre vie, tu as porté le cri du frère...

Lire la suite

Elégies du cinéma - J Réda

Le cinéma Louxor avait des mosaïques Dont ternissent l'azur et l'or. Je n'ai pas fréquenté le cinéma Louxor: Je croyais ses films prosaïques. Ils ont illuminé pourtant des yeux éteints Et, bien enroulé dans sa boîte, Chacun attend que sa pellicule miroite...

Lire la suite

Le citadin - J. Tardieu

Avancez! Reculez! Arrêtez! - Des ordres chuchotés haletants à l'oreille. Obéis! (Capitaines cachés dans la faim et la soif) Fuis! Montre-toi! Un salut! Signe, tais-toi, réponds, prends garde! Que d'ordres venus de partout! Le soleil? - La main sur les...

Lire la suite

Le condamne à mort (2) - Jean Genet

J'ai tué pour les yeux bleus d'un bel indifférent Qui jamais ne comprit mon amour contenue, Dans sa gondole noire une amante inconnue, Belle comme un navire et morte en m'adorant. Toi quand tu seras prêt, en arme pour le crime, Masqué de cruauté, casqué...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>